Hajj 2016 – 2 semaines – 3*

(0)

Hajj 2016 – 3 semaines – 4*

(0)

Hajj 2016 – 3 semaines – 5*

(0)

Se préparer sereinement pour le Hajj

S’y prendre suffisamment à l’avance, c’est la meilleure façon de préparer son Hajj, afin d’éviter d’agir dans la précipitation et d’oublier les choses les plus importantes… S’y prendre à l’avance, c’est d’abord réfléchir à son Hajj des mois avant la date de celui-ci.

Ainsi, si vous êtes actif(ve), cela vous permettra d’anticiper vos prises de congés et de planifier vos dates de vacances pour qu’elles coïncident avec celles du Hajj, afin de pouvoir dégager un maximum de jours de repos après le Hadj. Si vous êtes retraité(e), préparer à l’avance votre Hajj vous permettra de connaître les prix pratiqués durant la saison en cours (2016 cette année), et par conséquent de réserver chaque mois un budget spécialement alloué pour ce voyage.

S’y prendre à l’avance, c’est aussi la garantie de pouvoir comparer les prestations et les prix entre les agences, de connaître les hôtels réservés,  ou encore le nom des accompagnateurs prévus pour les manassik.

De plus, une fois que vous aurez réservé en 2016, vous pourrez connaître les différentes démarches à suivre sur le plan administratif (passeport, visa, mahram), médical (vaccin, visite médicale éventuellement), financier (échelonnement des paiements, accomptes) et vous préparer en conséquence.

Enfin, s’y prendre à l’avance, c’est la possibilité de pouvoir prendre un maximum d’informations, auprès de nous certes, mais aussi en échangeant avec d’anciens pèlerins (ayant le même profil que vous : âge, sexe, allergies..). Nous vous donnerons ainsi des conseils pratiques, concrets, car directement issus « du terrain ».

Se préparer mentalement et physiquement pour le Hajj

Le pèlerin doit s’armer de patience et faire preuve d’un bon comportement, car les conditions sont parfois difficiles. Même s’il est victime d’une injustice, il pardonne et absout, et veut le bien pour ses frères, en les aidant du mieux qu’il peut. A ce titre, le  Prophète Salla LLAHOU ‘aleyhi wa salam a dit, (sens approximatif) « Vous ne serez pas croyant tant que vous n’aimerez pas pour votre frère (en Islam) ce que vous aimez pour vous-même ». Vous n’aurez peut-être pas  d’autres occasions de faire le Hadj, donc faites de ce moment un voyage inoubliable incha ALLAH.

De plus, compte-tenu des distances de marche parfois longues à effectuer, il peut être intéressant de se préparer physiquement en s’exerçant à la marche à pieds. L’idéal serait de  s’entraîner à marcher régulièrement, en alternant zones plates et zones nivelées. Pour éviter d’avoir des ampoules et autres douleurs aux pieds, il est conseillé de mettre bien avant le Hadj ses chaussures ou sandales neuves afin de s’y habituer.

 Se préparer matériellement pour le Hajj

Se préparer matériellement pour le Hajj

Cette partie est capitale. Il ne faut pas hésiter à nous questionner incha ALLAH sur les affaires (médicaments, nourriture, habits) à emporter d’une part, mais aussi sur la qualité de celles-ci d’autre part. Par exemple, comme dit plus haut, il est mauvais voire dangereux de prendre des chaussures neuves pour le Hadj car, compte-tenu de la quantité de marche à réaliser durant le Hadj, celles-ci peuvent vous causer d’atroces ampoules aux pieds, et de rendre votre Hadj invivable. Pour autant, il ne faut pas s’équiper d’articles de mauvaise qualité. En résumé, des affaires pas forcément neuves mais qui soient de bonne qualité.

Pour les affaires en elles-mêmes,  il est recommandé de prendre des  habits légers et clairs pour le jour, et quelques habits un peu plus chauds pour la nuit. De même, il faut prendre un ou deux ihrâms avec soi. Pour la femme,  un habit large recouvrant l’ensemble du corps à l’exception du visage et des mains. Pour la partie rituelle,  pas  d’habits cousus pour les hommes.

Prenez également deux grandes et deux petites serviettes de toilette, ainsi que des mules en caoutchouc, un sac de couchage,un oreiller gonflable et des draps épais, de la crème contre le soleil, un téléphone débloqué, de la  lessive en poudre ou en tube.

Se préparer sur le plan financier pour le Hajj

Se préparer financièrement recouvre deux axes :

Le premier est l’estimation approximative de vos dépenses une fois sur place, afin de ne pas vous retrouver en difficulté financière à cause des différents achats que vous serez amenés à effectuer.

Le second est de prévoir plusieurs moyens de paiement.

1) Calcul approximatif de vos dépenses

En fonction du nombre de personnes de votre famille s’y rendant, de la durée de séjour choisi, des dépenses courantes (mouton de l’Aïd, repas,…), du nombre de cadeaux pour vos proches, de vos habitudes en matière de consommation (dépensier ou au contraire économe),… établissez de manière sommaire un budget pour pouvoir anticiper tout manque d’argent une fois sur place.

2) Plusieurs moyens de paiement

Rien ne vaut la diversité des moyens de paiement, pour ne pas rester dans une situation inconfortable si un commerçant n’acceptait pas tel ou tel moyen de paiement, ou tout simplement parce qu’un de vos moyens de paiement ne fonctionne pas.

Nous vous recommandons de prendre un peu d’argent en liquide mais pas de manière  excessive, car il y a parfois des vols. Cet argent, une fois sur place, doit être converti en monnaie locale.

Nous vous conseillons de vous s’éloigner du Haram pour avoir le change le plus intéressant.

De même, il est bon de prendre avec soi sa carte de crédits (Master Card, American Express). Vous pouvez également prendre des chèques de voyages, de préférence en Riyal (pour ne pas avoir à supporter des frais de change) pour effectuer vos achats : ils sont acceptés dans la plupart des lieux commerciaux.

Si toutefois il vous faut de l’argent, sachez que le transfert d’argent depuis la France vous est possible (avec www.westernunion.fr par exemple, ou www.xendpay.fr ).

Se préparer religieusement et sincèrement pour le Hajj

Préparer votre Hajj spirituellement est le point le plus important dans la préparation de votre voyage, il est indispensable de s’instruire sur les rites du pèlerinage dès maintenant. Cela ne signifie pas que vous devez absolument lire tous les ouvrages que vous trouvez, ni d’apprendre tout par cœur. Mais apprenez la base comme les différentes règles concernant le Miqat, l’Ihram, le Tawaf, le séjour à Mina, la lapidation des « Jamarates », etc…

Instruisez-vous en suivant des cours dans des mosquées, ou en lisant des livres ou en écoutant des conférences/vidéo données sur ces sujets.

Renseignez-vous auprès d’ancien pélerins sur les erreurs les plus courantes; ainsi vous serez plus à même d’éviter ces mêmes erreurs. Et inchaAllah, vous pourrez accomplir votre Hajj en toute sérénité, conformément à la Sounna, et en espérant qu’il  soit accepté par Allah (Soubhanahou wa ta’ala).

Nous voyons chaque année de nombreux pèlerins qui se reposent exclusivement sur les cours donnés sur place par l’imam et sur les guides encadrants. Mais cela ne suffit pas.

Nous voyons beaucoup de pèlerins qui suivent le mouvement du groupe sans réellement savoir se qu’ils font et pourquoi ils le font.

Étudiez les rituels du Hajj avant de vous y rendre, vous vivrez plus intensément chaque étape, chaque adoration, chaque moment fort de votre Hajj en toute sérénité. Apprenez à accomplir ce voyage magnifique comme l’enseigne la Sounna car plus votre Hajj sera conforme à la Sounna, plus vous augmenterez vos chances que cet acte soit accepté par Allah (Soubhanahou wa ta’ala).