travaux

Des travaux à La Mecque pour un Hajj plus facile

Les autorités d’Arabie Saoudite ont, depuis quelques temps déjà, entamé une série de travaux destinés à permettre d’accueillir plus de pèlerins durant le Hajj. C’est ce qui explique d’ailleurs les mesures d’acceptation plus rigoureuses adoptées par les agences. En effet, bien qu’étant temporaires, les travaux impliquent un ralentissement des opérations logistiques.

Un projet de grande envergure

L’objectif des travaux qui ont été entamés est d’augmenter la superficie actuelle de la mosquée de La Mecque. Plus concrètement, il s’agirait d’ajouter 100 000 mètres carrés au 356 000 mètres carrés déjà existant. Le total visé représente donc une superficie de 456 000 mètres carrés. Dès lors, on comprend l’expression « projet du siècle » employée par le vice-président de l’organisation responsable de la gestion des deux mosquées sacrées, Muhammad Al-Khozaim.

Cet agrandissement permettra à un plus grand nombre de pèlerins d’accomplir leur Hadj incha Allah. En effet, actuellement, 770 000 musulmans peuvent être accueillis alors qu’une fois les travaux terminés, ce ne sont pas moins de 1,2 millions de fidèles qui pourront pratiquer cette noble adoration. Ces travaux se traduisent notamment par la construction d’un bâtiment ainsi que l’apparition de passerelles. De plus, trois tunnels devraient voir le jour. Leurs longueurs respectives sont de 1,2 km, 1,1 km et 700 mètres.

Pour un Hajj plus fluide

Il faut savoir qu’une grande partie des travaux se situent autour de la Kaaba. En effet, l’esplanade entourant la Kaaba représente le lieu ou la circumambulation, nommée tawaf en arabe, s’accomplit. En étendant cet espace, que l’on appelle mataf, il sera possible d’espérer un Hadj plus fluide pour les pèlerins. Il s’agit d’une mesure extrêmement utile dans le sens où, durant les périodes de pointe, la population s’avère très élevée. D’autre part, des parasols vont être installés afin de combattre les fortes chaleurs.

Dans le même ordre d’idée, plusieurs systèmes sont mis en place dont deux principaux. Le premier concerne la climatisation et s’établit lui aussi dans l’optique de protéger les fidèles des chaleurs intenses. Le second, quant à lui, vise à offrir des lieux plus propres en s’appuyant sur un processus sophistiqué d’élimination des déchets.

Pour conclure, nous pouvons donc déduire que cette initiative de grande envergure facilitera grandement l’accomplissement du Hadj, le grand pèlerinage. N’hésitez donc pas à préparer le vôtre avec Partiralamecque.com !

noter ce post