porte-mere

Il porte sa mère pendant le Hajj

La reconnaissance envers les parents constitue une valeur importante au sein de notre noble religion qu’est l’Islam. L’un de nos frères l’a très bien compris puisqu’il a porté sa mère sur son dos en accomplissant le Hajj, et ce, malgré le fait qu’il soit âgé de 65 ans.

Une leçon de vie

Accomplir de bonnes actions envers les parents, en particulier la mère, constitue un acte très méritoire en Islam. C’est pourquoi certains pèlerins n’hésitent pas à aider leur mère à accomplir ce rite somptueux qu’est le Hadj. Parmi eux, il existe un de nos frères s’étant distingué de manière remarquable. Il s’agit d’un musulman pakistanais de 65 ans. Pour rendre les rites plus faciles à accomplir pour sa mère, il n’a pas hésité à la porter sur son dos, tout en sachant qu’il est lui-même assez âgé

Cet acte magnifique n’a d’ailleurs pas manqué d’émouvoir certains autres pèlerins. Ainsi témoigne l’un d’entre eux, Saif Mohamed al-Qahtani, d’origine saoudienne : « En voyant ce vieil homme défier sa vieillesse en portant sa mère pendant de nombreuses heures, j’ai été très touché. Je n’ai pas pu m’arrêter de pleurer. ».

Ce que disent les textes en Islam

L’importance de la mère est grandiose en Islam. Certains textes l’attestent dont voici l’un des plus célèbres : Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’un homme vint trouver l’Envoyé d’Allah (paix sur lui) et lui dit :

« Ô Envoyé d’Allah ! Quelle est la personne qui a plus le droit à ma bienveillante compagnie ? » Il lui répondit : « Ta mère. – Et ensuite ?. – Ta mère. – Et ensuite ? – Ta mère. – Et ensuite ? – Ensuite, ton père ». (Al Boukhari)

Que peux-t-on donc penser d’un homme qui a combattu la chaleur, la fatigue, la faiblesse de son corps due à son âge et bien d’autres choses encore, afin de porter sa mère sur son dos et lui permettre d’accomplir un Hadj plus confortable ? Et bien pour en avoir une idée, référons-nous au récit suivant : ‘Abdullah ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) vit un jour, lors du pèlerinage, un musulman prendre sa mère sur son dos et accomplir la circumambulation autour le la Ka’ba. Il décida de demander à ce croyant qui était cette femme qu’il portait sur le dos. Il lui dit que c’était sa mère puis demanda à ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) s’il s’était acquitté ainsi de ses devoirs, vis -à-vis d’elle. ‘Abdullah ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) lui répondit :

« Par Allah ! Tu ne t’es même pas acquitté d’un seul cri que ta mère a poussé le jour où elle t’a mis au monde.». Mais tu as bien fait, et Allah est capable de bien te récompenser pour le peu ».

Il porte sa mère pendant le Hajj
3.7 (74%) 10 votes